Venise gourmande : une palette de saveurs qui puise dans sa richesse culturelle

Projetez-vous de faire un voyage à Venise prochainement ? La ville italienne est très réputée pour la qualité de sa cuisine, la richesse culturelle et l’architecture extravagante des bâtiments. Pour un dépaysement garanti, n’oubliez pas de goûter à la gastronomie vénitienne durant votre périple.

Les origines de la gastronomie vénitienne

La gastronomie vénitienne fait la fierté de la ville. En effet, l’art culinaire de Venise est le résultat d’une tradition jalousement conservée par les habitants depuis des siècles. La cuisine est liée à l’orientation de la commune vers la mer. Aussi, les plats sont composés de produits de la mer ainsi que des villes avoisinantes. La citée est régulièrement approvisionnée en poissons et en fruits de mer depuis l’antiquité jusqu’à notre époque. Le commerce des produits marins était et demeure au fameux marché du Rialto. Les distributeurs conjuguent les poissons et les crustacés avec des légumes locaux, en l’occurrence : des radis, des artichauts, des asperges… Par ailleurs, la célébration d’une fête constitue une occasion pour les Vénitiens de promouvoir un plat spécifique. À titre d’exemple, Noël correspond à la préparation du Pandoro, un gâteau mou agrémenté de sucre glace.

Les plats incontournables à savourer

Au cours d’une expédition à Venise, venez découvrir les incontournables de la gastronomie vénitienne. Il s’agit en premier lieu de la polenta. Plat traditionnel du nord de l’Italie, elle est préparée à partir de semoule de maïs. Elle se déguste en galette, en tranche ou en frite, en fonction des goûts. Régalez vos papilles avec les fameux risottos vénitiens aux poissons, aux champignons ou aux fruits de mer. Le risotto di Go est le plat phare des habitants. Il est accompagné de poisson de la lagune appelé le Go. Les restaurants proposent également le risotto e bisi qui inclut du jambon et des lardons, des oignons et des petits pois. Continuez votre voyage gustatif avec les cicchetti. C’est un amuse-bouche qui s’accompagne de poissons, de légumes et de viandes.

Qu’en est-il des boissons ?

Les Italiens et les Vénitiens en particulier constituent des amateurs de vin. La boisson est généralement consommée quand elle est encore fraîche et jeune. C’est pourquoi le millésime n’est d’aucune importance dans la ville. Venise compte une multitude de bacaro ou de petits bars à vins. Les établissements proposent l’ombra qui est agrémentée de ciccheti en guise d’apéritif. Les touristes amateurs de vin blanc trouveront leur bonheur en dégustant le doux breuvage amabile ou l’âpre aspro… Outre le vin, le café est à l’honneur. Les habitants le préfèrent serré ou ristretto, allongé ou lungo et orné d’une goutte de lait ou macchiato. Boisson par excellence, le cappuccino est très apprécié quand il est saupoudré de chocolat.